Le lycée au cœur de la recherche.

Le mardi 29 mars, trois doctorantes de l’Université Blaise Pascal ont rencontré les élèves de terminale STL et les étudiants de BTS QIABI 1ère année.

 

Quels facteurs impactent la qualité des enrobages des gélules de nos médicaments ? Comment et pourquoi les éleveurs de poulets labellisés utilisent les antibiotiques ? L’impact de parasites et pesticides sur la survie des abeilles?

 

Les doctorantes sont venues dans le cadre du dispositif EDL (Échanges doctorants – lycéens) issu d’une étroite collaboration entre le collège des écoles doctorales de l’Université Blaise Pascal et de l’Université d’Auvergne, et le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand.

 

Cette année, 21 doctorants volontaires issus de 17 laboratoires de recherche des Universités Blaise Pascal et Université d’Auvergne sont partis à la rencontre de près de 800 lycéens des quatre départements de l’académie.

 

Des nanotechnologies à la robotique, de la stratégie économique à la dynamique de gestion des ressources humaines, ces interventions ont pour objectifs de favoriser les échanges scientifiques entre les universités et les lycéens et de montrer la diversité des parcours qui conduisent au métier de chercheur. Les élèves et étudiants sont sensibilisés aux synergies entre les différentes disciplines enseignées au lycée et l’importance des compétences développées.

Ces jeunes doctorants ouvrent un nouveau regard sur la recherche, partagent leur passion, et parfois, suscitent des vocations scientifiques à travers leur enthousiasme, une proximité d’âge et de langage.

 

Les équipes pédagogiques du lycée se sont pleinement investies pour accueillir ces jeunes talents. À travers leur parcours d’études et la présentation de leurs travaux de recherche, en des termes accessibles au public lycéen, Anne Duconseille (ancienne élève de terminale STL), Cécile Adam et Laurianne Paris, ont apporté aux élèves une information sur les métiers de la recherche, tout en offrant aux enseignants la possibilité de prolongements pédagogiques des notions abordées en classe et une ouverture plus large sur les domaines d’investigation scientifiques.

 

Le rectorat de Clermont-Ferrand et le collège des écoles doctorales(1) des universités clermontoises conduisent ici un dispositif innovant auquel le lycée Sidoine Apollinaire participe pour la troisième année.

 

(1)Le collège des écoles doctorales regroupe les écoles doctorales de Sciences pour l’Ingénieur (EDSI), Sciences Fondamentales (EDSF) et Sciences du Vivant, de la Santé, de l’Agronomie et de l’Environnement (EDSVSAE), des Lettres, Sciences Humaines et Sociales (EDLSHS), et l’école doctorale des Sciences Economiques, Juridiques, Politiques et de Gestion (EDSEJPG).

 

 

Établissements participant en 2016 :

 

9 interventions dans 7 établissements.

 

Etablissements

Lycée Théodore de Banville (Moulin)

Lycée Jeanne d’Arc (Clermont-Ferrand)

Lycée Sidoine Apollinaire (Clermont-Ferrand) (2 interventions)

Lycée Ambroise Brugière (Clermont-Ferrand)

Lycée Monnet Mermoz (Aurillac) (2 interventions)

Lycée Paul Constans (Montluçon)

Lycée Simone Weil (Le Puy-en-Velay)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Lycée Sidoine Apollinaire

Site créé avec 1&1 MyWebsite.