Le gaspillage alimentaire

Nous sommes actuellement en BTS ESF : Économie Sociale et Familiale.

Ce BTS se passe en deux ans dans le but de devenir technicien en économie sociale et familiale. Une troisième année peut être envisagée. Cette année permet d’obtenir le diplôme d’état de Conseiller en Économie Sociale et Familiale et donne à l’étudiant un statut de travailleur social à la fin de ces trois ans.

Dans le cadre de ce BTS, nous étudions différentes matières liées à la vie quotidienne telles que : l’habitat / logement, l’alimentation / santé / hygiène, la communication, les publics. Nous avons d’autres matières plus professionnelles comme l’action professionnelle durant laquelle nous sommes amenés à réaliser différents projets et des mises en application de notre futur métier : entretien avec une professionnelle en ESF, partenariat avec des institutions  sociales.

Le développement durable est une notion très présente dans notre formation qui est traitée de manière transversale dans les différentes matières. Dans le cadre de la journée nationale du gaspillage alimentaire, et en lien avec la commission Alimentation Agenda 21 du lycée,  nous avons mis en place différentes actions destinées à sensibiliser les lycéens, les membres du personnel, de l’administration et les professeurs du Lycée Sidoine Apollinaire, au gaspillage alimentaire et sensibiliser  aux notions de DLC (date limite de consommation) et DLUO (date limite d’utilisation optimale) .

Présentations des différentes actions réalisées :

 

Atelier  « Je garde ou je jette »

Notre action a consisté en un atelier simple. Nous avons rassemblé une vingtaine d’aliments périmés ou non et avons installé un stand dans le self dans lequel  les lycéens, étudiants et professeurs devaient trier les aliments : «  je garde ou je jette ».  Le but de cet atelier était de donner aux participants des idées de recettes avec les aliments qu’ils pensaient jeter alors qu’ils n’étaient pas périmés. Des idées de recettes ont été distribuées aux participants. Il était également nécessaire de rappeler la différence entre la DLC et la DLUO et expliquer  que la DLUO ne correspond pas à une date de péremption mais juste une date à partir de laquelle le produit perd en qualité, à l’inverse de la DLC qui met en péril la santé si l’on consomme le produit une fois qu’elle est passée.  Nous avons recensé dans un tableau les aliments gardés ou non par les élèves pour faire des statistiques ultérieurement.

Exposition :

L’une des autres actions a consisté à réaliser des plateaux repas géants exposés dans le self avec une assiette avec des aliments la plupart du temps gaspillés et jetés après le repas. Des aliments géants ont été également suspendus au plafond afin de faire réaliser aux personnes de la quantité des aliments gaspillés chaque année.

Post-it :

Notre groupe a effectué une action consistant à distribuer des post-its à l’entrée du self, aux élèves. Ils devaient noter  une définition ou une idée pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Ils devaient ensuite coller leurs idées sur un tableau situé à la sortie du self. Nous avons ensuite pu analyser que certaines demandes ressortaient régulièrement (meilleures qualités, quantités adéquates, pains plus petits …). Nous avons distribué environ  530 Post-it et 140 nous sont revenus.

Diaporama

Pour la journée du gaspillage alimentaire, nous avons réalisé un diaporama pour sensibiliser les membres du lycée. Il a été diffusé dans le self pour qu’il soit visible dans la file d’attente. Le but étant d’informer de la date de la journée du gaspillage (le 16 octobre 2014) et pour les inciter à participer aux autres actions menées par nos camarades. Ce diaporama contient des chiffres sur le gaspillage alimentaire, sur le gaspillage de l’eau et des photos en rapport avec le sujet pour animer le diaporama. Des solutions sont proposées pour permettre à tout le monde de moins gaspiller, notamment apprendre à faire la différence entre une DLC et une DLUO.

 

Affiches :

Nous avons réalisé des affiches pour attirer l’œil des étudiants et faire prendre conscience de ce qui se passe dans le monde par rapport à la malnutrition afin de les sensibiliser au gaspillage alimentaire.  Nous avons fait deux affiches sur la malnutrition avec des enfants en carance alimentaire, puis nous avons affiché un texte qui montre combien d’enfants meurent de celle-ci. Puis une affiche sur les gestes anti-gaspi, et une autre avec  un tas d’aliments représentant les déchets que nous créons. Puis nous avons aussi fait une recette à base de reste du frigo (rillette de thon) sous forme de flyers que nous avons distribué aux lycéens et étudiants du lycée.

Gaspillage du pain au self et questionnaire sur le gaspillage dans le monde

Dans un premier temps, nous avons réalisé une affiche sur le gaspillage du pain au self. Pour cela nous nous sommes renseignés sur le prix d’un petit pain auprès du cuisinier.

Dans cette affiche nous avons mis en relation la quantité de pains gaspillés ainsi que leur coût avec les éléments de la vie quotidienne (exemple : 14 pains gaspillés correspondent à 1 ticket de bus).

Notre but à travers cette affiche est d’interpeller, sensibiliser les utilisateurs du restaurant scolaire.

Dans un second temps, nous avons imprimé de nombreuses affiches sur le gaspillage alimentaire dans le monde que nous avons placées un peu partout dans le self. À partir de ces affiches nous avons mis en place  l’action : «  Viens tester tes connaissances » et  posé un certain nombre de questions aux utilisateurs du restaurant scolaire.

Notre but est de sensibiliser et faire prendre conscience du gaspillage alimentaire.

 

Les étudiantes de BTS ESF

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Lycée Sidoine Apollinaire

Site créé avec 1&1 MyWebsite.