Les DCG 1 en voyage à Paris

 Les 8, 9 et 10 février 2017

 

 Thème principal : "la fabrique du droit" 

 

Le droit (introduction au droit, droit comptable, droit des sociétés, droit fiscal, droit social) représente une part très importante du programme des trois années de DCG. Mais où se « fabrique » le droit ? Pour l’essentiel à  l’Assemblée Nationale et au Sénat, mais aussi à la Cour de cassation.

 

Les professeurs de DCG 1 ont accompagné les étudiants à Paris pour un séjour de trois jours.

 

La visite de l’Assemblée Nationale a été possible grâce à l’invitation de Mme Danielle AUROI, députée de la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme qui était venue devant la classe le 27 janvier exposer les missions d’un député.

 

 

Mercredi 8 février après-midi et soir : MONTMARTRE, LES STUDIOS DE CANAL + ET LA TOUR EIFFEL

  • QUARTIER MONTMARTRE : après s’être installés dans un appart’hôtel confortable, les étudiants visitent le quartier, les plus courageux montent jusqu’au Sacré-Cœur pour admirer l’imprenable vue sur Paris.

 

STUDIOS CANAL + (Boulogne-Billancourt) : les étudiants constituent une partie du public pour un des derniers enregistrements du « Grand Journal » et du « Petit Journal». Ils découvrent « les dessous » d’un faux-direct. Familles et amis, dûment prévenus, suivent l’émission le soir. Un des invités est Maître Éric Dupond-Moretti, un des plus célèbres avocat pénaliste surnommé «Acquittator». Sont également sur le plateau les jeunes acteurs Stéphane Bak et Sofia Lesaffre, héros du film « Seuls » ( de David Moreau) sorti le jour même en salle. 

 

 

 

Jeudi  9 février matin : 

MUSÉE  DU LOUVRE : les étudiants avaient choisi soit les antiquités égyptiennes, soit les grandes œuvres (Vénus de Milo, Victoire de Samothrace, Psyché ranimée par le baiser de l’amour, La Joconde, Le Radeau de la Méduse, Le Sacre de Napoléon, Le Serment des Horaces, la Liberté guidant le Peuple,…). Chaque étudiant avait préparé le commentaire d’une œuvre.

 

Un peu d’humour… Le selfie daterait-il finalement de l’Antiquité ?

 

À la sortie du Louvre, les étudiants rencontrent leurs homologues de DCG 1 du lycée Gérard-de-Nerval de Soissons, section avec laquelle un « jumelage » naît. Mais le temps est trop court pour faire ample connaissance et la météo peu favorable à un pique-nique dans le Jardin des Tuileries.

 

Jeudi  9 février après-midi :

ASSEMBLÉE NATIONALE : les étudiants visitent les lieux, comprennent le travail des députés et le fonctionnement de la « fabrique du droit », et assistent dans l’hémicycle à des questions au gouvernement. 

 

Jeudi  9 février  soirée :

Canal + a offert aux étudiants des places de spectacles. Trois propositions au choix, dans de mythiques lieux, avec fous rires partagés :

CAFÉ DE LA GARE (« Ex in The city »),

-  THÉÂTRE DU SPENDID (« L’amour dans tous ses états »), 

-  THÉÂTRE DU LIEU (« Vertige de l’humour »)

 

Vendredi 10 février matin :

DÉCOUVERTE DE PARIS, MUSÉE D’ORSAY OU BEAUBOURG

 

Les étudiants, selon leurs desiderata, se sont séparés en trois groupes :

 

• DÉCOUVERTE DE PARIS : Boulevard Hausmann et l’architecture du XIX ème, les grands magasins (pour la déco et… les derniers soldes…), l’Opéra, l’Arc-de-Triomphe, puis descente des Champs Élysées.

 

• MUSÉE D’ORSAY : Les étudiants ont découvert la plus grande collection de peintures impressionnistes et post-impressionnistes au monde.

 

SAINT-MICHEL, NOTRE-DAME et BEAUBOURG : Après la découverte de Saint-Michel terrassant le dragon sur la place à son nom, le groupe s’est dirigé vers Notre Dame. Visite de la cathédrale, et montée en haut des tours : les étudiants sont émus, mais déçus de ne pas croiser Quasimodo... Puis, Beaubourg, pour une découverte rapide de la collection du musée. Pour les plus courageux, découverte des manou’chés libanais.

Déjeuner dans le quartier Châtelet ou sur l’île de la Cité, avant de rejoindre la Cour de cassation, en longeant La Conciergerie.

 

Vendredi 10 février après-midi : 

COUR DE CASSATION (île de la Cité) : les étudiants assistent à une audience à la Cour de cassation. Ils entendent le rapport et les plaidoiries des avocats au conseil et comprennent que la Haute Juridiction est « juge du droit ». Ils sont impressionnés par  la magnificence et la taille du Palais de Justice.

 

À la sortie de l’audience, encore un peu de temps pour Barbès et Montmartre. Les plus courageux braveront la neige qui commence à tomber.

 

À 18 h, nous prenons le train pour Clermont-Ferrand.

 

Les étudiants sont ravis tant ils ont pu découvrir et apprendre lors de ce voyage. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Lycée Sidoine Apollinaire

Site créé avec 1&1 MyWebsite.