Les DCG 2 visitent la Grèce

D’ATHÈNES, à DELPHES, CORINTHE, MYCÈNES et ÉPIDAURE, les étudiants de DCG 2 ont effectué un circuit de 5 jours en Grèce du 2 au 6 avril 2017. 

Ils ont remonté le temps en parcourant les vestiges d’une civilisation et sont allés à la source de la démocratie et du droit jusqu’aux divinités de l’Olympe et des récits mythologiques.

 

 

2 avril : ATHÈNES

 

Après un vol, qui pour certains était un baptême de l’air, le groupe est arrivé à l’aéroport d’Athènes dans la soirée pour rejoindre l’hôtel. Mais déjà des premières impressions en arrivant dans cette ville sur les conséquences de la crise financière que subit le peuple grec depuis 2008.

 

Au cours de ce périple, un autocar conduit par Sotilis était à la disposition du groupe accompagné par Myrtho, notre guide, chaleureuse et humaine, aux récits mythologiques enchanteurs. 

 

 

3 avril : HOUSIOS LOUKAS - DELPHES

 

En direction de Delphes, un premier arrêt pour visiter le magnifique monastère d’Hosios Loukas, l’un des plus beaux ensembles byzantins de Grèce. Puis le sanctuaire de Delphes et son oracle, construit dans un paysage unique et centre du monde des anciens. Les étudiants ont parcouru et visité l’agora, la voie sacrée, le grand temple d’Apollon, le théâtre et le musée.

 

Une journée dans un écrin somptueux et émouvant animée par Myrtho qui a abordé en particulier les concepts de mythologie et de religion et a sensibilisé les étudiants sur le passage de l’oralité à l’écrit au cours des siècles.

 

4 avril : CORINTHE - MYCÈNES - NAUPLIE - ÉPIDAURE 

 

En direction de Mycènes, un arrêt à l’isthme de Corinthe pour admirer le canal, étroite tranchée qui impressionne par sa profondeur. 

La visite du site de Mycènes et la porte des lionnes, cité d’Agamemnon, a rappelé quelques lointains souvenirs aux étudiants et en particulier la guerre de Troie et le récit par Homère dans l’Iliade et l’Odyssée. 

Une halte à Nauplie, cité douce construite au fond du golfe d’Argolide et qui fût la première capitale de la Grèce libérée en 1833.

L’après-midi a été l’occasion de visiter le théâtre d’Epidaure sous un soleil illuminant le groupe qui a pu apprécier la qualité architecturale et acoustique de ce magnifique site construit au milieu des oliviers. Une ouverture sur la tragédie grecque, ses auteurs antiques et leurs principales œuvres laissées à la postérité : Eschyle (Prométhée enchaîné), Sophocle (Œdipe roi) et Euripide (Iphigénie à Aulis). Les étudiants ont pu faire le lien avec certaines œuvres contemporaines habitées par ces mythes. 

 

5 avril : ACROPOLE ET SON MUSÉE à ATHÈNES 

 

L’Acropole est située sur un plateau dominant la ville sur lequel ont été érigés, entre autres, le Parthénon et l’Erechthéion et son portique des caryatides. Point ultime également du voyage, la visite de son nouveau musée. Dans ce magnifique lieu, construit surtout pour exposer les frontons du Parthénon emportés par Lord Elgin en 1802 et qui ont enfin été restitués à la Grèce, les étudiants ont pu mettre en application les enseignements de Myrtho pour identifier les différentes époques de l’art hellénique et admirer les sculptures grecques d’une beauté saisissante et humaine. 

 

L’après-midi était réservée à la découverte libre des quartiers du centre-ville d’Athènes 

 

 

6 avril : ATHÈNES

 

La matinée fut consacrée à la visite du musée archéologique pour ceux qui le souhaitaient, certains ont préféré partir à la découverte de la ville et de ses quartiers animés.

Puis l’heure du départ s’annonçait et le groupe repartit d’Athènes en fin d’après-midi emportant avec lui la vision d’une Grèce éternelle aux mille visages mais profondément marquée par ce qu’elle vit actuellement.

 

Gageons que ce périple ne s’arrête pas là et que ce voyage à travers le temps, l’art, la mythologie et la démocratie, aura ouvert des horizons et donné des envies de découverte aux étudiants.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Lycée Sidoine Apollinaire

Site créé avec 1&1 MyWebsite.